2020/2021 LES CHOSES DEVRAIENT TOUJOURS ÊTRE COMME ELLES SEMBLENT ÊTRE

GAME DAY/Unité Mobile de Vie

Une série de nuits qui ont lieu sur Paris entre Juillet 2020  et  Octobre 2021 .

Au temps d’une guerre plus singulière que profonde:

Génération Z, une génération passe et une autre survient , fils,  filles  des révoltes lycéennes, des soirées clandestines et d’instagram. Alors que le Krump danse de l’élévation de la révolte noire américaine du siècle précédent, devient une danse de cour  représentée à  l’Opéra de Paris, la « Techno »  née dans le ghetto noir de Détroit devient un universel de la jeunesse.

La fête / la musique/ la danse/ Les règles/ la loi/ Les lacrymogènes …Créé tout au long du confinement avec un certain nombre de participants des différentes nuits improvisées sur paris et sa banlieue pendant cette période, Game Day/UMV est la mise en scène in situ d’une nouvelle tragédie, qui fait de la danse un acteur et de la fête une théorie. Un mélange de tout les « genres »…Des nuits où s’inventent à tout instant des danses,  des pensées,  parfois des peurs, des nuits où  Lui/Elles/ Eux/ne désirent écrire que le moment présent.

Conception et écriture projet : Mourad Beleksir , Deuzix

Chorégraphie / Mourad Beleksir – Waacking: Voguing  Vipers – Tournage : Laurence Bertoia – Avec: The Kill Art Fondation/ Human Gang/ International Socièty of Historical Defeat/ Les Productions de l’invisible/ Voguing  Vipers , Underground Soumission, Fast , Deuzix, et tout ceux qui sont passés ou restés etc…

Open air Paris de 23h à l’aube

Les productions de l’Invisible/Kill Art Fondation/Shotgun

UMV Passées : 20 Juillet 2020 – 22 aout 2020 – 14 Septembre 2020 – 04  octobre 2020 – 23 Janvier 2021 – 18 Avril 2021/

Prochaine :  25 septembre 2021

Réservation ShotGun

BACK TO BACH

 
 
 
 
 

“Back to Bach” est une suite de Danses de 3h 30 composées sur les 41 mouvements des 6 Partitas pour clavier de Johann Sebastian Bach

Commencé en 2014 et se déroulant sur plusieurs  années comme un travail de traduction, et d’interprétation du texte musical,  «Back to Bach» se veut  une transcription direct de la musique dans les corps et l’espace occupé par l’écoute.Chaque partita est à la fois un moment qui contient la totalité de l’oeuvre et une partie du tout qui s’articule à l ‘ensemble.Une Interprétation où l’émotion de l’écoute  se construit directement par ce qui est regardé.Chaque  nouvelle série de  partita est présentée une fois  l’an.

 

Dans « Back to Bach» Mourad Beleksir explore le sens et son absence, grâce à une mathématique de la danse retrouvée avec les Partitas de Bach.Ils se rencontrent, se perdent et se trouvent, dans une multitude de variations. Les formes et les motifs figuratifs de la danse, dans la chorégraphie de Mourad Beleksir , peuvent passer rapidement de la force brute à la proximité, l’intimité et à la vulnérabilité. « Back to Bach » raconte dans une langue différente comment ce monde laisse ses traces sur le corps humain … »

Conception : Mourad Beleksir

Son : Martial Degli esposti

Joueurs : Pascale Degli Esposti, Pierre Brunet, Stefanie Rapin, Thu-Anh Nguyen, Martial Degli Esposti, serge Louis Fernand, Mr Learn, Roman Testud.

UN COSMOS

« Un Cosmos » est une variation (au sens musical du terme qui consiste à apporter des modifications à un « thème ») sur la pièce de Peter Weiss: « Auf die Ermittlung ». En 1964, Peter Weiss suit attentivement un procès qui a lieu à Francfort où plusieurs responsables du camp d’extermination d’Auschwitz doivent répondre de leurs faits et gestes.

Cette variation sera conduite et interprétée par les tableaux du peintre romantique Allemand de la fin du 18 e siècle: Caspar David Friedrich et des Annonciations de Fra Angelico.

« C’est l’histoire de la rampe… Sur la gauche, il y a un jardin clos avec un palmier symbolique… l’histoire de ceux qui descendaient des wagons… l’histoire de ceux qui descendaient la rampe… « 

Film  4k / 90mn /Performance : 5 x 90 mn

Conception : Mourad Beleksir
Direction artistique : Pascale Degli Esposti
Avec : Pascale Degli Esposti, Laurent Collobert et Mourad Beleksir
Et la participation de Sara Coluso,Maud Lacoste, Pierre Deneuville. Karim Aryen, Nemo B, Najet Bentali…
Film : Laurence Bertoia.

Les productions de l’Invisible/Kill Art Fondation/CND Accueil Studio

C'EST DE L' EAU

Un homme sensé jouer le rôle de David Foster Wallace essaie de rentrer en transe en apprenant une tarentelle pizzica , pendant que des infirmiers, pompiers, secouristes un peu ivres se lancent dans un concours de celui (celle) qui aura eu le plus d’accident grave dans sa journée. Pendant la durée de cet exercice, un gros plan de visage de femme qui hurle est projeté en fond et au ralenti.                             

Film Super8 et 4k / 90mn  .Performance : 90 mn

Conception : Mourad Beleksir

Avec : Pascale Degli Esposti, Laurent Collobert et Mourad Beleksir
Et la participation de Sara Coluso, Maud Lacoste, Pierre Deneuville, Karim Aryen, Nemo B, Najet Bentali…
Film : Laurence Bertoia.

Les productions de l’Invisible/Kill Art Fondation/CND Accueil Studio

TROPES

Un Homme/femme ou Femme homme se disant chorégraphe relié(e) à un détecteur de mensonge (polygraphe) dont le graphe projeté en arrière plan est analysé par un professionnel, lit , récite, chante toutes les lettres reçues, les dossiers ignorés, les numéros de dépôt aux sociétés d’auteurs, les relevés bancaires, les demandes de subventions rejetées, reçus sur le spectacle qu’il joue dont le thème est celui d’un homme/femme ou femme homme se disant chorégraphe relié(e) à un détecteur de mensonge dont le graphe projeté en arrière plan est analysé par un professionnel qui lit , récite, chante toutes les lettres de refus reçues, les dossiers ignorés les demandes de subventions rejetées .Le tout se déroulant sur la musique des 100 Zwölftonspiele de Joseph Mathias Hauer, chorégraphié par l’homme/femme ou Femme homme et dansé par les élèves du conservatoire local.

Chorégraphie/Conception: Mourad Beleksir

Interprète  :  Vador Viper

Film Super8 et 4k / 90mn – Performance : 90 mn – Numéro de dépôt 000326286

Empreinte numérique:
SHA122fe4cbd54f538abae358c81cf62f5d23b06ed66

©Les productions de l’Invisible/Kill Art Fondation – NFT

"Over The Rainbow"

« Over The Rainbow » est une réécriture du « Magicien d’Oz »,commencé à l’hiver 2016, en collaboration avec des mineurs isolés ainsi que de leurs familles réfugiés un temps sous la ligne 2 du métro aérien de Paris. « Over The Rainbow » sera filmé en super 8 pour la partie du pays d’Oz.

Dorothy (sous l’arc en ciel):

Dorothy : Toto dis moi …pourquoi vouloir changer, pourquoi vouloir changer les choses…

Toto ( le chien): Tu te mets dans tous tes états Dorothy.

Dorothy: mais ..quand je commence à regarder ma pensée penser…environ 0,5 pour cent de mon temps …de mon temps de survie …là…oui..je pense à changer ce putain de monde…mais EN FAIT ce n est pas la question que j aimerais vraiment me poser…. C ‘ est trop pénible et chiant…La seule question qui est derrière toutes les autres quand je suis en mode veille normal… C’EST A DIRE QUAND JE SUIS INCAPABLE DE CONSTRUIRE MA PROPRE PENSÉE DANS LE MOMENT…..c ‘est à dire quand je laisse des pensées qui n’ont jamais été pensées …mais fabriquées pour circuler… pour…penser à ma place…c’est à dire…dans ce moment c’est :Qu’est ce que je dois faire pour être bien…je veux me sentir bien…les autres eux …ils ont l’air de se sentir bien…là dans la neige électronique….ils sont bien , ils sont beaux…et surtout , surtout ils n’en ont rien à foutre du regard des autres!!!!

Toto ( le chien): Calme toi Dorothy, tu te fais du mal…   extrait de « Krawall » ©2014 Mourad Beleksir

Lire la vidéo

Conception/ Réalisation/Chorégraphie :Mourad Beleksir-Direction artistique : Pascale Degli Esposti

Film Super8 et 4k / 120mn – Performance : 90 mn –

Joueurs/Danse : Pascale Degli Esposti, Nordine Benshorf, Maud Lacoste, Pierre Deneuville,, Iris Klein, Mourad Beleksir.

Avec la participation de Nemo, Omar, Ahmed, Corail… Enquête: laurence Bertoia – Film : Jacques Rivière,Laurence Bertoia.

Soutient : Fondation Kodak-Pathé – CND Accueil Studio – Kill Art Fondation ©Les productions de l’Invisible 2019

PARADIS NOW

(Une courte Histoire de l’art du XXe siècle)

Paradis Now est au départ un happening du « living théâtre » créé en 1968.

Le paradis est enfin pour maintenant. Nous vivons enfin comme le siècle précédent nous l’avait promis, tout nous est permis, et chacun peut à tout moment espérer devenir riche, célèbre et désirable…Une société post-situationniste enfin réalisée. L’art, l’argent, l’Histoire et le sexe ont été des grandes idées du XXeme siècle, mais quel regard l’homme moderne pose-t-il sur ces vestiges du passé?

Ça commence avec la fin de la première partie en 1945 :Mauthausen, Auschwitz Birkenau, Hiroshima, Nagasaki, score : 60 Millions de morts. Ensuite Isidore Isou raconte qu’il allait à la Coupole cracher au visage de Tristan Tzara … . « L’art » que Dada avait enterré avec les honneurs, devient ce mort vivant toxique, conservant son apparence sous une substance réifiée. Ensuite les marchandises commencent à se faire jolies et à parler pour « l’art », et leurs marques deviennent des noms : Chanel, Cartier, Vuitton, et leurs noms deviennent des destins qui prennent pour résidence l ‘Histoire, ce lieu qui avait été jusque là, celui de la guerre et du débat.

A Voir : Bernard Arnault Vs Roger pierre, Joseph buys Vs baader, Pina Bauch Vs IG Farben, Sol LeWitt vs Nixon, , dada vs révolution, Kurt Joss vs Auschwitz-Birkenau, Isidore Isou vs Staline, Cunningham vs Allende, Willem Reich vs Steve Reich, Béjart vs Mai 68, , Michael Jackson Vs Sadam Hussein,Donald Judd vs-9/11, etc…

Sunnette :« Je suis la manifestation d’ un fusil d’assaut AK 47….et je vais vous parler de ce qui arrive actuellement, bon…La conception de base de l’humanité, ce que je veux dire avec conception de base c’est que vous vivez avec la peur, peur de vous et peur des autres, il n’y a personne en qui vous pouvez avoir confiance en ce monde, cette peur a… .avec cette peur vient l’ idée que « je dois trouver une manière de me protéger », je parle d’abord de l’expérience personnelle, avec cette peur de vous et des autres que vous ne pouvez faire confiance à personne, arrive la sensation que je dois me protéger moi-même pour être sûr que je ne vais pas être « attaqué » par un autre… ».

Conception : Mourad Beleksir

Direction Artistique et musicale : Pascale degli Esposti

Joueurs : Mourad Beleksir – Pascale Degli Esposti – Laurent Collobert – Serge Louis Fernand – Thu-Anh Nguyen – Stefanie Rapin –Patrick Muller- Martial Degli Esposti, Romain Testud.

 2009/2011  : Infact Paris / La Société De Curiosités – DIMANCHE ROUGE #17 @ DIVAN DU MONDE /Berlin : TanzForumBerlin/Les Productions de L’invisible/CND Accueil studio

APOCALYPSE LATER

  • Le mécanisme victimaire
  • Si deux individus désirent la même chose il y en aura bientôt un troisième, un quatrième. Le processus fait facilement boule de neige. L’objet est vite oublié, les rivalités mimétiques se propagent, et le conflit mimétique se transforme en antagonisme généralisé : le chaos, l’indifférenciation, « la guerre de tous contre tous » de Hobbes, ce que Girard appelle la crise mimétique. Comment cette crise peut-elle se résoudre, comment la paix peut-elle revenir ?
  • Sacrifice, étymologiquement « fait de rendre sacré » (du latin sacrificium, de sacer facere). À l’origine, le terme de sacrifice s’emploie pour une grande variété d’actes. Habituellement, on l’utilise surtout pour les sacrifices sanglants

Étymologiquement, le mot « apocalypse » est la transcription d’un terme grec (ἀποκάλυψις / apokálupsis) signifiant « dévoilement » ou, sous un aspect religieux, «révélation».

On pourrait alors citer cette pensée qui traversa l’esprit de DSK à sa descente d’avion: « Ô toi bite ! Malheur à toi par qui le scandale est arrivé ! (…) Tu t’es servie de la femme de ménage pour me niquer. Je me suis fait niquer par ma bite… Tu n’as pas honte ? Réponds ! Tu fermes ta gueule, bite, parce que tu sais que j’ai raison ! »

C’est avec Dominique que se révèle le sens aigu et dramatique du sacrifice. Ce terme est également passé dans le langage courant pour désigner le fait de détruire ou laisser détruire stratégiquement une partie d’un ensemble en vue d’un objectif global jugé plus important.

Conception: Mourad Beleksir

Dramaturgie : René Girard

Direction Artistique : Pascale Degli Esposti

Joueurs : Mourad Beleksir – Pascale Degli Esposti – Laurent Collobert -Serge Louis Fernand – Thu-Anh Nguyen – Stefanie Rapin –Martial Degli Esposti- Romain Testud.

TanzForumBerlin/Les Productions de L’invisible/CND Accueil studio

PARIS 2014 /2015

«I have seen nothing in Fukushima»

2011 Tokyo, Fukushima et Venise : Le chant de madame Atomos

« La critique avait le sens de la mise de scène, du suspens. Prétendre que même KingKong et le monstre du Loch Ness sont des : « projections collectives de cet autre monstre : l ’état totalitaire » ( Adorno 1945), pouvait autrefois apparaître comme un signe de démence, mais désormais cela collait …. le Godzilla du spectacle se levait pour figer tous les sujets potentiels de l’histoire et faire d’eux des objets, pour réduire l’énergie de l’aliénation à la stupeur de la réification

Mme. Atomos fut l’héroïne de 17 romans publiés dans la série « Angoisse » entre 1961 et 1963 .La sinistre Mme Atomos (de son vrai nom, Kanoto Yoshimuta) est une savante japonaise de génie qui terrorise le monde et ne rêve que de se venger de la destruction d’ Hiroshima et Nagasaki.

Conçu à la suite de la catastrophe de 2011,ce projet est le fruit d’un travail en commun avec les enfants de différentes écoles de la préfecture de Fukushima. Dans le monde de l’enfance peuplé de super héros, quel super aurait pu sauver cette ville de la catastrophent et comment? Sur le modèle du « Kamishibai », un théâtre d’images ambulant du début du siècle, chaque enfant a choisi, dessiné et interprété son super héros ou super méchant préféré. Chaque enfant formulera les raisons de son choix et du scénario imaginé, pour établir un dialogue avec les autres super héros.

Les catastrophes sont le quotidien de ces images de papier, et des monstres de toutes formes écrasent chaque jour Tokyo ou Osaka. Mais cette fois, quel est celui ou celle qui pourrait se lever pour réparer cette catastrophe, et rétablir cette certitude ébranlée du monde. C’est en endossant chacun un personnage de « Super », que les enfants auront à imaginer comment réparer, avec leurs pouvoirs, ce quotidien dévasté.Un « Super » peut il comprendre la douleur et les plaintes?

Pendant un instant, en laissant chacun parler et écouter, voir et se montrer, exprimer sa peur et son espoir, nous essaierons tous de revenir à « Fukushima » (littéralement : l’île du bonheur).

Conception : Mourad Beleksir – Interprète : Miki Akinnaga – Développement media : Mitsu Toriyama

Complicité artistique: Mei Shigenobu

Clouds : Akira Ito

Avec la participation des éléves de des écoles de Kuboyoshi et de la préfecture de Fukushima

私はあなたに会う
わたしはあなたを覚えている
あなたは誰?
あなたは私を壊している
あなたは私にふさわしい
私は一体どのようにてこの街を知り得るのだろう
私は愛するために作られたのか?
僕はどうやって知り得るのだろう。
あなたが私の身体に手袋のようにはまるのかを

Les Productions de l'Invisible